top of page
  • Photo du rédacteurDonatienne Constans

Ils reviennent se marier à la Maison après s'y être rencontrés !

Otis – Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… 

Peut-être cette citation vous dit-elle quelque chose. Finalement Edouard Baer, dans Mission Cléopâtre, lorsqu’il interprète le scribe OTIS, a bien raison. Les rencontres forgent une destinée et cette destinée peut parfois se terminer par “ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants

C’est l’histoire d’Emmanuelle et Timothée qui se sont rencontrés il y a quelques années à l’ancienne Maison Familiale et qui se marieront cet été à la Maison de Conques! (Pour ceux qui suivent, c’est le même endroit...)


J’ai eu la joie d’interviewer Emmanuelle qui m’a rappelé ces bons souvenirs!

Emmanuelle est vraiment le fruit de la Maison Familiale de Vacances de Conques. Née en 1992, ses parents l’emmènent dès ses un an et demi avec ses deux frères. Je me souviens de sa joie à venir et jouer avec Françoise.

Emmanuelle aime se rappeler que la valeur fondamentale de la Maison est la rencontre : avec d’autres familles, d’autres personnes de générations différentes, de milieux différents, de croyances différentes. Elle y a vécu des moments forts. La simplicité et la vie communautaire simple et familiale ont fait de ce lieu un endroit ressource, à tel point qu’ils y retourneront certains étés.

Cela marque pour toujours Emmanuelle qui désire mettre ces valeurs au cœur de sa vie et notamment de couple. La jeune fille d’ailleurs est aujourd’hui psychologue pour les migrants en région parisienne. Ses frères sont tout autant marqués par la vie dans cette maison qu’elle. D’ailleurs, Pierre, reviendra ici lors d'une randonnée avec un ami, Aurélien et celui-ci rencontrera une animatrice qui deviendra sa femme : Lucie. Quant à son autre frère, il reviendra même d’Afrique pour vivre les derniers moments de Bernard à la Maison Familiale, l’ancien directeur de la Maison. C’est dire à quel point ce lieu est un fondement pour la famille.


En 2014, alors qu'elle est étudiante, Emmanuelle cherche un job d’été. Rien de mieux que de retourner à la Maison Familiale. Trois étés durant trois semaines, elle revient comme animatrice aux côtés d’Ingrid et Françoise, devenues des amies. 

En 2015, Timothée vient y passer des vacances avec son fils Martin de 3 ans pour accompagner sa nièce violoniste à une masterclass. Ils font connaissance. Ils se reverront plus tard et ne se quitteront plus. Portés par l’esprit de ce lieu si simple et authentique, ils se sont fait confiance tout de suite. En tout cas, quelques années plus tard, il était évident pour eux de revenir sur le lieu de leur rencontre et de s’y marier. Barbara (3 ans) et Jonas (1 an), aux côtés de Martin, ont enrichi cette belle famille.

Le mariage, tant attendu, est retardé par le COVID, mais les amoureux se diront oui ce 10 août, entourés de ces beaux souvenirs et de valeurs qui les ont construits. 


Timothée n’étant pas croyant, ils organisent une cérémonie. Leur union est basée sur des valeurs : joie, ouverture, souci de l’autre, randonnée, nature, engagement qui leur donnent leur identité.


« C’est bien plus important pour nous d’avoir un lieu qui représente des porte ces valeurs

plutôt qu’un beau lieu élégant avec un super DJ et un traiteur incroyable ! » conclue la jeune femme avec conviction. Son rêve pour ce 10 août : voir beaucoup d’enfants qui courent dans la maison, trop heureuse qu’elle est de permettre à ses enfants de vivre ce

qu’elle a vécu.





58 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page